deux candidats au coude à coude, l’Élysée observe de près le scrutin

Publié le 26/09/2021 23:01

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

Une page est en train de se tourner en Allemagne avec l’élection d’un nouveau chancelier après 16 années de pouvoir d’Angela Merkel. En direct de Berlin et de Paris dimanche 26 septembre, Laurent Desbonnets et Valérie Astruc apportent les dernières informations sur le scrutin et les enjeux pour la France.  

À Berlin, en Allemagne, Olaf Scholz et Armin Laschet, les deux candidats favoris à la chancellerie, se sont exprimés à la tribune. “Aucun des deux n’atteint la barre fatidique des 50%. Il va donc falloir des alliances avec les libéraux, avec les Verts. Ce sont eux les vrais arbitres de cette élection, indique le journaliste Laurent Desbonnets en direct de Berlin.  […] Les discussions vont durer des semaines, ça peut durer jusqu’à quatre mois. En voyant cette situation, on peut dire qu’Angela Merkel laisse vraiment un grand vide. C’est encore elle qui va devoir rester chancelière le temps qu’il faudra pour qu’un gouvernement soit formé.”

De son côté, la France va prendre la présidence de l’Europe, donc le choix politique allemand intéresse de près Emmanuel Macron. “Pour le président français, quel que soit le futur chancelier, ce ne sera pas le saut dans l’inconnu car les deux favoris ont récemment rencontré Emmanuel Macron”, explique la journaliste Valérie Astruc en direct du Palais de l’Elysée à Paris. “Emmanuel Macron va surveiller de près la future coalition […] Ce soir l’Elysée se veut rassurant, tout ce qui a été construit en quatre ans ne va pas s’effondrer, le couple franco-allemand restera solide assure les proches du président”, conclut la journaliste de France Télévisions. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Related Stories

spot_img

Discover

Popular Categories

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici